Foire aux questions

 
Nous mettons en place un nouveau service qui se développe. Nos coordinateurs de santé sont implantés dans les hôpitaux et travaillent aux côtés des personnels de l’hôpital.
De ce fait, nous comprenons aisément que notre offre puisse soulever de nombreuses interrogations, voire craintes.
Nous avons mis en place cette FAQ pour faire toute la lumière sur nos intentions. N’hésitez pas à nous poser des questions si vous en avez encore !

La décision de faire sortir les patients repose-t-elle sur vous ?

Non. En aucun cas. Le praticien hospitalier est le seul habilité à décider quand un patient peut sortir. C’est lui, en collaboration avec son équipe, qui prend la décision de solliciter Noé santé. Notre rôle est alors d’aider à organiser cette sortie, à partir du moment où le patient accepte notre accompagnement en signant un consentement. Et lorsque nous avons tout préparé pour la sortie, c’est au praticien hospitalier qu’il appartient de prendre la décision de faire sortir le patient.

Avez-vous accès aux données médicales des patients ?

Oui, car le patient nous y autorise en signant, avant toute intervention de notre part, un formulaire d’information et de consentement, pour que nos infirmiers/ières coordinateurs/trices de sortie puissent organiser le retour à domicile en lien avec l’équipe hospitalière et les intervenants médicaux et paramédicaux de ville. Nous sommes tenus au secret professionnel et nous veillons scrupuleusement à la protection des données des patients.

Commercialisez-vous les données personnelles des patients ?

Non, absolument pas. Noé Santé ne vend aucune information, ni de santé ni d’aucune sorte à qui que ce soit. Nous avons effectivement accès à des données personnelles et de santé concernant les patients que nous accompagnons, car ceux-ci nous y ont autorisés. Mais nous sommes une entreprise tenue au secret professionnel et jamais nous ne diffusons d’informations personnelles ou de santé.

Combien coûte le service d’accompagnement mis en place par Noé Santé ?

• Quand les établissements hospitaliers utilisent les services de Noé Santé.
Les établissements où nous sommes présents financent le service Noé Santé à hauteur de 4000€/mois. Cette somme sert uniquement à prendre en charge le salaire de la coordinatrice santé qui est présente à temps plein dans l’établissement.
Pour chaque patient que nous suivons, l’établissement rémunère à hauteur de 150€. Cette somme sert à rétribuer les référents de convalescence qui assurent le suivi du patient de sa sortie jusqu’au 21ème jour de sa convalescence.
• Quand les assureurs ou les mutuelles proposent les services de Noé Santé à leurs adhérents.
Les assureurs et les complémentaires santé nous rétribuent à hauteur de 250€ par patient accompagné.

Est-ce que le service Noé Santé est payant pour les patients ?

Non. Le service est entièrement pris en charge par l’établissement, l’assureur ou la mutuelle.
Les assistantes sociales tentent de trouver les aides auxquelles le patient peut prétendre et nous recherchons les prestataires les plus compétitifs. Nous n’engageons aucune dépense sans l’accord préalable du patient.

Est-ce que Noé Santé touche des commissions sur les prestations mises en place dans le cadre de l’accompagnement des patients (matériel médicalisé…) ?

Non. Nous ne touchons aucune commission sur les prestations. Nous recherchons les prestataires les plus adaptés aux besoins du patient dans le périmètre où il réside, tout en essayant d’éviter un reste à charge.

Ne contribuez-vous pas à la privatisation de la santé ?

Nous avons constaté un besoin dans la coordination de la sortie d’hospitalisation. Noé Santé vient  donc satisfaire ce besoin mais nous sommes animés d’une saine motivation. Pour gérer au mieux les sorties d’hospitalisation, nous devons travailler en lien et en bonne intelligence avec les médecins, les infirmiers/ères, les assistantes sociales et les prestataires, ainsi qu’avec le médecin traitant et les paramédicaux de ville dans l’intérêt du patient.

Ne prenez-vous pas le travail des infirmières ou des assistantes sociales ?

Non. Nous travaillons en collaboration avec les infirmières et les assistantes sociales. Notre travail consiste uniquement en une action de coordination.
Nos coordinateurs/trices de santé, présents/tes dans les établissements, bien qu’infirmiers/ères de formation, ne pratiquent pas de soin. En revanche, leur présence soulage les infirmiers /ères des tâches inhérentes à l’organisation de la sortie et leur permet ainsi de se concentrer sur les soins.
De la même manière, il est évident que les patients ayant de faibles ressources ou isolés par exemple, continueront de bénéficier de l’assistance sociale. Sa présence est indispensable dans les établissements et elle fait toute la grandeur de l’hôpital.
Ainsi, la collaboration entre Noé Santé et les équipes de l’hôpital, permet de réaliser collectivement un accompagnement plus personnalisé, plus qualitatif mais aussi plus long. En effet, nous accompagnons les patients pendant 21 jours après leur retour à la maison, limitant ainsi les risques de réhospitalisation.